A qui appartiennent les sites du CERN ?

La superficie des sites clôturés (ceux qui sont utilisés) est de 200 hectares (80 hectares en Suisse et 120 hectares en France) ; 400 hectares ont été de surcroît mis à disposition par les deux pays hôtes du CERN. Ces terrains sont en prévision des futurs projets du CERN. En attendant, ils sont soit cultivés, soit boisés. Les fonds issus de la location des terrains aux agriculteurs servent à financer des projets d’utilité publique comme une piste cyclable, un parcours santé, etc. Ces fonds sont gérés par un Comité Consultatif CERN-Pays de Gex, présidé par le Sous-préfet de l'Ain, et composé d’un représentant du CERN, d’un représentant des agriculteurs et des maires de communes concernées (Prévessin-Moëns, Saint-Genis-Pouilly et Cessy).

You are here