Pourquoi y-a-t-il parfois des nuages de fumée blanche au-dessus des sites du CERN ?

Les nuages blancs que l'on peut parfois apercevoir au dessus des sites du CERN ont deux provenances. Ils peuvent provenir de tours traditionnelles de refroidissement, pour les installations électriques de puissance par exemple. Dans ce cas, il s'agit simplement de vapeur d'eau. Ils peuvent également provenir du refroidissement de l'accélérateur LHC. En effet, pour fonctionner à l'état supraconducteur, le LHC a besoin d'être refroidi à -271°C. La première étape du refroidissement fait intervenir de l'azote liquide pour refoidir de l'hélium qui va, au final, circuler dans l’accélérateur en souterrain. Au cours de ce processus, l’hélium transfère sa chaleur à l’azote, qui passe donc de l’état liquide à l’état gazeux avant d’être relâché dans l’atmosphère. Le refroidissement engendré sur l’air ambiant peut alors créer une brume momentanée. Ce phénomène est absolument inoffensif car l’azote est le premier constituant de l’air que nous respirons, composé à 78% d’azote et à 21% d’oxygène.

Plus d'informations sur le CERN et l'environnement.

You are here